• Tout ou presque sur le risque industriel

    Dans cette rubrique, vous trouverez les différents types de risques existants, les sites concernés, des méthodes d'évaluation des risques, les moyens de prévention...

  • La prévention des inondations

    Les programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) ont été mis en place en 2002 sur des rivières ou des fleuves sensibles. Il s’agit d’un cadre d’actions globales pour la prévention des inondations. Les PAPI reposent sur un partenariat Etat/collectivités pour la mise en œuvre de l’ensemble des outils de prévention. Actuellement 42 PAPI sont lancés.

    Dans d’autres régions les PPRI sont institués sous l’égide des préfets, et des syndicats de bassins versants en assurent la cohérence et la réalisation.

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L'inondation

    L’inondation est une submersion, plus ou moins rapide, d’une zone habituellement hors d’eau, pouvant être habitée, avec des hauteurs d’eau et des vitesses d’écoulement variables.

    Elle est provoquée par des pluies importantes et durables ou des pluies exceptionnelles plus brèves et plus intenses à caractère orageux. La mer peut aussi inonder les espaces littoraux.

    Les inondations représentent 40% des catastrophes naturelles dans le monde.

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L’analyse du risque est le point de départ de la prévention. Il s’agit d’acquérir une bonne connaissance des phénomènes et de les cartographier. Face à ces données, les services compétents édictent les mesures à mettre en œuvre pour réduire le risque.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Environ 7000 communes françaises sont menacées par un risque de mouvement de terrain dont un tiers avec un niveau de gravité fort vis-à-vis des populations.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les mouvements de terrain

    Un mouvement de terrain est un phénomène résultant de la déformation, voire de la rupture et du déplacement du sol.

    Il peut résulter d’actions naturelles (le gel fait éclater un rocher qui tombe alors d’une paroi) et/ou anthropologiques (on creuse une galerie souterraine qui s’effondre).

    Le mouvement peut être lent (tassement progressif d’un sol qui se dessèche) ou rapide (éboulement).

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique